Station d'épuration

Station d'épuration
La Station d'Epuration a une capacité de 3 000 équivalent-habitants.

La station d'épuration est construite à l'est de Saint-Florent-des-Bois entre la route de Thorigny et le village de la Gouraudière. Elle a une capacité de 3 000 Equivalent-Habitants. Cet équipement permet de raccorder les nouvelles constructions dans les 10 prochaines années.

Historique

La zone urbaine est équipée d'un assainissement collectif. les premiers travaux, dont la construction de la lagune datent de 1978.

La lagune construite en 1980 d'une capacité de 700 équivalent-habitant arrivait à saturation.

Deux facteurs expliquent cette situation :

  • la capacité de traitement n'était plus adaptée suite à l'accroissement de la population communale. Les rendements épuratoires n'étaient plus conformes.
  • Saint-Florent est situé dans le bassin versant du Marillet (retenue d'eau potable)

Le Conseil Municipal a donc décidé en 2003 de lancer les études pour construire une nouvelle station d'épuration. Pour mener à bien cette opération, la commune a confié à IRH Environnement - Ingénieur Conseil une mission de maîtrise d'oeuvre.

L'étude de diagnostic de fonctionnement des réseaux d'assainissement et de la lagune, conduite en 2003-2004, par le cabinet SICAA Etudes a abouti à un schéma directeur d'assainissement définissant un certain nombre de travaux à réaliser sur les réseaux et la construction d'une nouvelle station d'épuration.

Suite à cette étude et dans l'objectif de traiter la pollution générée sur la Commune dans les 20 prochaines années et pour améliorer le fonctionnement du système d'assainissement global de l'agglomération, le Conseil Municipal a donc décidé de réaliser une nouvelle station d'épuration de 3000 EH - seuil à l'horizon 2020.

Les charges polluantes à traiter à l'horizon 2010 se déclinent comme suit :

  • DBO 5 : 180 kg/jour
  • DCO : 360 kg/jour
  • MES : 270 kg/jour
  • DEBIT: 545 m3/jour

COMMENT ?

Le traitement des eaux usées est effectué par aération prolongée avec nitrification-dénitrification des eaux usées puis décantation. L'élimination du phosphore est réalisée grâce a du Chlorure ferrique injecté dans les boues activées. L'oxygène est apporté par des aérateurs de surface.

La filière de traitement des boues envisagée est le stockage des boues sur huit lits plantés de roseaux ce qui permettra de réduire les quantités de boues à épandre sur les terres agricoles.

La station sera équipée des matériels nécessaires aux mesures d'autocontrôle et prélèvements d'échantillons, pour un suivi qualitatif de son fonctionnement.



creation site mairie